• 02

    02

    Et oui, même joueur joue encore. Quatre fois en six mois. Quatre fois qu'une bonne âme appelle les secours et que je suis conduite aux urgences. Je vais encore subir une batterie d'examens. Puis on va me renvoyer chez moi en me disant « Nous ne comprenons pas, vous êtes en pleine forme. »
    Quatre fois aux urgences, et deux fois seule pendant la nuit, prisonnière de ce corps inerte en fusion interne. Je reconnais la voix de l'infirmière urgentiste. Atterrée.
    « Ce n'est pas possible que ce soit encore elle ! Bon sang, elle approche des 45° cette fois ! Et ses analyses qui ne donnent jamais rien !  »
    Je n'ai rien... Je fais des arrêts cardiaques sans perte de conscience mais je n'ai rien. Ma température corporelle dépasse brutalement les 45° mais je n'ai rien. Lors de ma crise précédente, d'étranges arabesques sont apparues comme tatouées sur mon corps mais je n'ai rien. Rien.


     

    Sauf que ce rien détruit progressivement ma vie. Mon CDD dans un laboratoire pharmaceutique n'a pas été renouvelé. Mon dernier flirt est parti en courant vu que j'ai eu ma deuxième crise en plein cinéma avec lui. Il a adoré... Je n'aurais finalement jamais dû accepter d'aller prendre un café avec Marie. L'agoraphobie me guette. Comment pourrais-je oser sortir de nouveau, avec cette épée de Damoclès suspendue au dessus de ma tête ?
    Un frisson me parcourt enfin. L'accès se termine. J'entends l'infirmière pousser un soupir de soulagement lorsque ma température redescend sous le seuil fatidique des 39°. La sensation de brûlure interne s'atténue et je sens la vie revenir progressivement dans mon corps. La dernière étincelle de douleur disparue, je m'endors instantanément.
    Lorsque j'ouvre les yeux, il fait nuit. J'ai récupéré l'usage de mes muscles. Je meurs de soif. J'arrache brusquement les quelques électrodes qui me relient à je ne sais plus quels appareils pour rejoindre la salle de bain. Je dois affronter l'étendue des dégâts. Qu'y aura-t-il de nouveau cette fois?

    « Fusion by Koelia & Link03 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :