• 05

    Un sourire narquois fleurit sur les lèvres du receleur en voyant le pickup familier freiner franchement dans l'alcôve qui servait de parking. Cette fois, elle se gara sciemment devant la porte. Il la connaissait si bien. Un peu de moquerie, un zeste de défi... La démarche assurée de la jeune femme le conforta dans son idée : elle  ramenait sa revanche sur ce traitre de Tonio.
    « Prépare-toi à aligner les crédits, Luigi ! » lança-t-elle en guise de salut.
        Elle portait une unique caisse fermée, plutôt lourde.
    « Je demande à voir, ragazza !
    - Oh mais tu vas voir, Luigi, juste voir... Et si je ne suis pas satisfaite de l'offre, tu sais où j'irai ensuite... »
        Il resta impassible. Hannah posa son butin sur le sol.
    « Un pommier, Luigi...

    Background indigodeep on Deviantart

     

    Il sursauta.
    - Tu bluffes, ragazza !
    - Regarde par toi-même! »
        Le receleur souleva le couvercle et son visage se tendit. Hannah lut de la convoitise dans son œil unique. Sa main se crispa sur le pistolet dissimulé à sa ceinture.
    « N'y pense même pas! » prévint-elle. « Je te connais trop bien. »
        Il leva les deux mains en signe d'apaisement.
    « Alors, ton offre ?
    - Je veux d'abord voir s'il est viable...
    - Bordel, Luigi ! je ne t'ai jamais apporté de marchandise en mauvais état que je sache !
    - Mais tu ne m'as jamais apporté de marchandise de ce prix-là non plus! »
        Précautionneusement, il sortit l'arbuste de sa boîte. Les yeux bruns d'Hannah ne le lâchèrent pas tandis qu'il faisait ses vérifications.
    « 250 000 ! »
        Les lèvres d'Hannah se plissèrent sur un sourire glacial.

    Background indigodeep on Deviantart

     

    « Remets-le dans la caisse. J'ai contacté Tonio avant de venir. »
        Luigi jura.
    « Sale petite garce !
    - J'ai été à bonne école, espèce de salopard. Alors, je le ramène à Tonio ?
    - Combien il t'en propose ?
    - Ça ne te regarde pas.
    - 300 000 ! »
        Elle se pencha pour remettre l'arbuste dans sa caisse. Un léger mouvement aux confins de son champ de vision la fit réagir instantanément. Luigi se retrouva sur le dos, le pistolet sur la tempe.
    « Il n'y a pas que l'art de récolteuse que tu m'as enseigné, vermine !
    - C'est bon ragazza ! C'est bon ! Ton machin vaut 800 000 crédits...
    Elle eut un bref geste de recul en observant son propre bras avant de se ressaisir.
    - Lève-toi ! »
        Son glock 17 toujours braqué sur lui, elle l'accompagna au terminal. Elle ne rangea son arme qu'une fois la transaction validée. Elle ne lui en voulait même pas et il le savait : c'était le jeu, surtout quand des sommes pareilles étaient dans la balance. Il se débrouillerait sans doute pour doubler sa mise d'une façon ou d'une autre.

    « 0406 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 31 Juillet 2010 à 17:09
    Elle se laisse pas faire u_u J'aime bien Luigi en tout cas XD
    2
    SheZeve
    Dimanche 1er Août 2010 à 19:49
    Comment il voulait trop l'arnaquer ! lol. Manque de chance, Hannah est une femme de poigne, c'est le cas de le dire o_o Elle est très maligne...Je dis ça parce que je doute qu'elle ait vu Tonio avant.
    3
    Lundi 2 Août 2010 à 11:21
    Je n'avais pas vu qu'elle avait le visage aussi... marquée, Hannah. Comme il voulait l'arnaquer ! Mais c'est bien, elle ne se laisse pas faire. En tout cas, leurs relations me semblent intéressantes, à ces deux loustics.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :