• 09

    La blessure qui ne cicatrisera jamais.
    Peut être n’étais-je pas faite pour être mère. Si je n’avais pas pu jusqu’à cet instant, c’était surement que je ne pouvais pas. Peut être que oui, finalement tout est dans l’ordre des choses... Tout est dans l’ordre. Rangé avec les restes de ce que j’ai si souvent tenté de noyer. Au fond de ces tiroirs bien rangés.
    Ce matin là, lorsque je t’ai vu pour la première fois. Encore relié à moi par ce cordon ensanglanté. Encore partie de moi que j’avais si longuement porté...
    Tu n’as pas respiré.
    Et si les médecins ont voulu t’emmener...
    Et si les médecins ont voulu te sauver...
    Et si les médecins m’ont demandé de tout tenter...
    Souffrance fœtale. IMOC. Handicap. Dépendance.
    Si j’avais vécu dans le rêve égoïste de la mère que je souhaitais être, inconsciente de la vie. Si j’avais simplement exaucé mon souhait... Alors j’aurais dit oui. Faites tout ce que vous pouvez. Sauvez mon bébé.
    Mais je ne t’ai pas crée pour moi. Si je t’avais donné la vie c’était bien pour que tu puisses développer la tienne. Vivre tes émotions. Vivre tes erreurs. Tes réussites. Mon rôle aurait dû être celui d’éprouver le bonheur de les vivre avec toi. De t’accompagner. Te soutenir.
    Est-ce qu’aimer c’est vivre pour soi ?
    Si maintenant je choisissais ta vie, je ne pourrais plus mourir. Je ne pourrais plus rester sereine dans mes choix. Je ne serais plus que l’esprit torturé d’une mère qui se demandera : et après... Qu’est-ce que tu deviendras ? Comment vivras tu sans moi lorsqu’un jour je ne serais plus là ? Le pourras-tu seulement ?
    Est-ce que vivre à tout prix c’est véritablement respecter la vie ?


     

    « 08Publication des Compagnons de l'Arc-en-Ciel »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :